La (non) desserte ferroviaire de la Colline de Sion

Je trouve dommage que la ligne ferroviaire Nancy – Mirecourt – Vittel – Contrexéville ne marque plus l’arrêt à Praye-sous-Vaudémont, au pied de la Colline de Sion.

Si je comprends bien les impératifs économiques qui on pu motiver cette décision, je pense néanmoins que le weekend, matin et soir, un arrêt pourrait être maintenu afin de permettre à ceux qui le souhaitent de venir se promener sur la Colline.

On aurait en effet pu imaginer une desserte à la gare de Praye renommée pour l’occasion « Praye – Colline de Sion-Vaudémont » et une campagne de communication afin d’inciter les gens, randonneurs, pèlerins, familles, à venir découvrir l’un des sites phares du Saintois.

Malheureusement la desserte a été sacrifiée sur l’autel de la rentabilité, sans que le Conseil général, gestionnaire du Site de Sion n’ait semblé opposer de résistance, privant ainsi la Colline de visiteurs non motorisés. Une occasion manquée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s