Eoliennes : Pour le commissaire enquêteur, c’est non

L’avis du commissaire enquêteur vient d’être publié sur le site de la préfecture des Vosges, et pour lui, c’est clair, c’est NON ! Impossible d’autoriser le parc éoliens en raison selon lui de la proximité de la Colline de Sion « site emblématique exceptionnel » qui serait menacé (page 24 du rapport).

La Colline constitue selon lui « un balcon sur 85 villages à l’environnement resté vierge de tout élément artificiel ».
Je suis heureux que le caractère exceptionnel et préservé du Saintois soit ainsi reconnu.
Je souhaite que les représentants de l’Etat tirent toutes les conséquences de cet avis, en annulant les permis de construire des éoliennes d’Avrainville et Hergugney.
Les élus bénéficient par cet avis d’une occasion en or de capitaliser sur la reconnaissance du caractère unique du Saintois.
Il faut désormais agir pour valoriser nos atouts, afin que l’ensemble du territoire s’en trouve récompensé.
Publicités

Les éoliennes brassent du vent

Aujourd’hui dans le Canard Enchainé, on apprend que 50% des éoliennes ne servent à rien, car non raccordées au réseau.

C’est là le fruit d’un désaccord entre ERDF et EDF, le 1er ne voulant pas fâcher le second, qui n’a aucune envie d’accélérer l’arrivée des énergies renouvelables.

Qu’on commence par raccorder les éoliennes existantes, avant de venir détruire le Saintois avec des installations inutiles, couteuses, et qui détruisent les paysages, en plus de la biodiversité.

 

Prochain Conseil communautaire 30 mars 2016

Le conseil communautaire de la Communauté de communes du Pays du Saintois se réunira mercredi 30 mars à 20h30 à la salle polyvalente de la mairie de Tantonville.

Au programme :

Budgets

– Approbation et vote des comptes de gestion
– Approbation et vote des comptes administratifs
– Affectation de résultat
– Vote des 4 taxes directes locales
– Budgets primitifs 2016

Fleurissement

Modification du règlement du concours

Petite enfance

Signature d’une convention pour le RAM

Divers

Semaine du développement durable 2016 : budget prévisionnel

Saintois Développement : Au service du Saintois

Capture d’eěcran 2016-02-15 aĚ 06.26.59

En avril 2015, j’ai créé avec Thomas Fillias l’association Saintois Développement qui vise à contribuer au développement de notre territoire que ce soit au point de vue environnemental, patrimonial, culturel, économique…

Depuis septembre dernier, grâce à l’aide de Philippe Bonneval, jeune retraité spécialiste du service civique, nous avons lancé le projet PEPS (Promotion de l’environnement et du patrimoine du Saintois) porté par 5 volontaires du service civique, passionnés par l’environnement ou le patrimoine.

A la rencontre des différents acteurs du territoire, notamment les associations, collectivités, ils mettent en lumière les atouts du Saintois afin d’élaborer des recommandations pour les valoriser.

L’un des objectifs de l’association est d’apporter de l’aide aux acteurs du territoire, en devenant un relai territorial du service civique, qui facilitera les démarches pour que des jeunes, souhaitant s’engager pour un projet, un territoire, puissent facilement leur venir en aide, sans les lourdeurs administratives éventuelles.

Saintois Développement
2 Corniche Gaston-Canel
54330 Saxon-Sion

Page Facebook : https://www.facebook.com/saintoisdeveloppement/

Non aux éoliennes à proximité de Sion !

Cd-nrBGXEAA9czi

La colline de Sion est menacée par l’implantation de 6 éoliennes de 150m de haut sur les communes de Avrainville et Hergugney, dans les Vosges, à la frontière avec la Meurthe-et-Moselle.

Il s’agit là d’un projet ressuscité après avoir été cassé une première fois, lorsqu’il était prévu du côté Meurthe-et-Moselle. Il a seulement été décalé de 50m.

Il s’agit d’une atteinte au caractère préservé du Saintois, connu pour ses paysages. Le Conseil départemental n’a-t-il d’ailleurs pas érigé la Cité des Paysages à Sion, avec une terrasse pour que l’on admire le panorama depuis la Colline ?

En plus d’être une nuisance visuelle depuis la Colline, ces éoliennes sont dangereuses pour la biodiversité. Selon les relevés effectués par des associations de préservation de l’environnement, de nombreuses espèces rares d’oiseaux, et de chauves-souris évoluent dans la zone d’implantation prévue, et seraient directement menacées par ces éoliennes.

Le maire d’Avrainville, lors de la réunion publique du 4 mars dernier, a reconnu qu’il était pour les éoliennes, tant que ce n’était pas sur ses terrains !

Vendredi 25 mars, le conseil municipal d’Hergugney a voté contre le projet d’éoliennes, contre l’avis de son maire, grand partisan du projet : 6 contre, 2 pour, 1 blanc.

Je déplore la réponse du préfet de Meurthe-et-Moselle, que nous avons alerté, et qui estime n’être pas concerné car ces éoliennes seraient situées dans les Vosges. Il est pourtant concerné, puisqu’une trentaine de communes alentours, situées en Meurthe-et-Moselle, sont interrogées sur le projet. Et bien sûr, la Colline de Sion, mais aussi le Château d’Haroué situés en Meurthe-et-Moselle, auraient vue sur le parc éolien.

Pour ces raisons, mais également bien d’autres, je me suis engagé avec l’Association pour le développement durable du Saintois et de la Lorraine contre ce projet.